BIBI

En vrai, on se fout royalement de comment je m’appelle et de l’âge que j’ai (surtout que cette dernière information risque bien d’être obsolète d’ici peu). Mais au cas où ça intéresse quelqu’un, je m’appelle Nathalie. Quand on sait que c’est le prénom le plus donné aux filles nées en 1968, on peut en déduire mon âge sans se faire de noeud au cerveau. Côté boulot, je n’ai jamais travaillé que dans l’immobilier. Ce n’était pas vraiment un choix mais plutôt un penchant pour la facilité. Ou un atavisme peut-être.

La promotion immobilière

J’ai commencé par la promotion immobilière. C’était dans les années 90, à une époque où les petits promoteurs locaux avaient encore une carte à jouer. Ce qui est intéressant dans une petite structure, c’est qu’on est obligé de toucher à tout : de la prospection jusqu’à la livraison des appartements en passant par le juridique, le fonctionnement de la VEFA, le commercial et les réunions de chantier.

Marchand de rien immobilier

Ensuite, toujours dans une petite structure locale (et familiale), j’ai découvert le métier de marchand de biens. Alors c’est vrai, chaque fois que j’emploie ces mots, j’ai l’impression de devoir m’excuser… Parce que marchand de biens, ça fait un peu : “j’ai acheté un 2P pour une poignée de figues à un type dans la mouise ; j’ai mis un bout de cloison, deux coups de blanc, trois spots et j’ai revendu le bazar en deux studios”. En vrai, l’activité de marchand de biens est un métier difficile et risqué. Contrairement à ce que beaucoup de gens imaginent, il implique une connaissance parfaite du marché immobilier, bien plus que des pseudos talents de décorateur.

L’expert immobilier 

Un jour, j’ai eu envie de suivre une formation à l’expertise en évaluation immobilière. Je ne sais plus comment l’idée m’est venue… Probablement que je commençais à tourner en rond dans mon bureau et dans ma tête. Quoiqu’il en soit, j’ai été bien inspirée parce que de tous les métiers de l’immobilier, l’expertise est de loin le plus intéressant. Ça n’est pas le plus rémunérateur, ni le plus simple non plus. C’est certainement le plus chronophage mais c’est réellement le plus passionnant. Et le plus élitiste aussi parce que la notion de chance n’intervient pas. Les imposteurs ne durent pas. Sans rentrer dans les détails, je dirais juste qu’un expert en immobilier ne se contente pas de “donner” la valeur d’un bien : il la démontre. C’est un travail subtil, précis, intellligent et admirable.

Agent immobilier

A part ça, je suis agent immobilier aussi. Vous me direz que c’est un peu la base quand on dit qu’on fait de l’immobilier… En vrai, j’ai ma carte depuis des années mais je ne l’utilise qu’avec une infinie parcimonie. Ça ne m’a jamais plu. Pire, ça m’a toujours emmerdé. Je dis ça sans aucune arrière pensée et sans méchanceté à l’égard de tous ceux qui font ce métier dans la joie, la bonne humeur et la rigueur aussi. Le truc, c’est qu’en plus d’être au fait de toute l’actualité économique et juridique, l’agent immobilier doit aussi être un bon commercial… Ce qui n’est définitivement pas dans mes cordes.

Pourquoi ce blog ?

Parce que si l’immobilier m’emmerde (il faut parfois appeler un chat un chat), il y a en revanche une chose dont je ne me lasse pas, c’est : “les gens”.  J’aime bien les gens. Surtout ceux qui disent qu’ils pigent que dalle à l’immobilier. Surtout ceux qui s’excusent à l’avance des questions c** qu’ils vont poser. Moi même j’en ai posées beaucoup dans ma vie professionnelle. Et on n’a jamais manqué une occasion de me le faire remarquer. Mais au final, les questions sont toujours c** pour celui qui a les réponses…

Ce blog ne s’adresse pas aux investisseurs aguerris (encore que ma porte leur reste ouverte) mais à tous ceux qui font de l’immobilier malgré eux. Ceux qui vendent leur appartement ; ceux qui veulent acheter une maison ; ceux qui cherchent une location pour le petit dernier, ceux qui se demandent si ça vaut le coup d’investir dans une défiscalisation, dans du locatif… Bref, des gens normaux quoi.

 Alors si vous êtes de ceux-là et que vous avez envie de poser une question c** surtout, GO ! Ça restera entre nous…

    •