Je dirai pas « bonne année » cette année. Pas envie. Je dirai « bon courage ». Parce que du courage, il va nous en falloir encore un peu pendant les mois qui viennent mais on s’en sortira. Secoué, essoufflé, un peu déprimé aussi, mais on s’en sortira. C’est sûr. Je prendrai pas de bonnes résolutions non plus. J’emmerde les bonnes résolutions. Et elles me l’ont toujours bien rendu. 2021 sera donc l’année des non-résolutions et de la bonne intention.

Des non résolutions…

C’est mauvais les bonnes résolutions. C’est mauvais pour le moral et pour l’estime de soi. A quoi ça sert de se faire des promesses contre nature et de prendre des engagements dont on sait très bien qu’ils ne passeront pas l’hiver ? Ni même janvier. Donc moi, en 2021, je ne change rien. Je persiste et je signe. Je serai moi, juste moi, pire que moi.

Pour commencer, je vais d’ores et déjà répondre à ceux qui seraient tentés de me poser la question : “Non, je ne finirai pas mon putain de bouquin cette année”. Et peut-être même que je le finirai jamais. Lui (mon putain de bouquin) et moi, on fait ce qu’on veut Et pour l’instant on ne fait rien. Si un jour les mots me reprennent par la main, je les suivrai. Mais d’ici là, je leur fous la paix. Et, sur ce sujet, il serait bon qu’on me la foute aussi. A bon entendeur…

Ensuite, en 2021, je ne pratiquerai pas non plus la méditation de façon régulière. Même si depuis trois semaines, je participe de façon très assidue et très enthousiaste à un challenge de 21 jours de méditation. Même si de l’avis général (familial), il paraît que je pousse le bouchon du prosélytisme un peu trop loin. (A ce propos, je vous mets ici le lien vers le site en français et ici, celui vers le site en anglais, au cas où…) (Perso, même si je suis pas du tout bilingue j’ai préféré la version anglaise). Donc voilà, je prends un vrai plaisir à méditer tous les jours et c’est bien pour ça que je ne m’imposerai aucune régularité dans ce domaine. Parce que les choses qu’on aime n’ont plus du tout le même goût sous la contrainte. 

… À la bonne intention

« Everything that happens in universe starts with an intention »

Deepak Chopra

Tout se qui passe dans l’univers commence avec une intention. C’est une des phrases entendues ces derniers jours au cours d’une méditation.

“C’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd”.

Ma grand-mère

J’ai donc médité, cherché quelle pouvait être mon intention et je l’ai trouvée..

Alors voilà, cette année, j’ai l’intention de ranger ma carte d’agent immobilier. Je vais la mettre dans le tiroir de gauche du bureau de ma chambre. Celui où je fourre tout ce dont je ne me sers pas mais que je ne jette pas non plus. Je ne sais pas encore si elle y restera à la vie, à la mort ou juste quelques mois, mais je m’en fous. 2020 m’a appris à vivre dans l’incertitude et au final, c’est moins désagréable que ce que je pensais. Si je range ma carte professionnelle, c’est parce qu’elle ne me sert à rien. La carte ne fait ni l’agent, ni le bonheur. La preuve, j’ai la mienne depuis vingt ans mais pour autant je ne me suis jamais sentie agent immobilier.

Cette année, et même dès tout de suite, j’ai l’intention de développer mon activité d’accompagnement et de conseil en immobilier.

Pour qui 

Mon intention (encore) est d’accompagner et conseiller principalement dans deux types de situations :

  • Les personnes qui ont un projet immobilier et qui ne savent pas trop par quel bout l’attaquer : achat d’un bien, vente d’un autre, travaux de modification ou de rénovation, investissement locatif, construction…etc.
  • Les personnes empêtrées dans des situations compliquées : problèmes de copropriété, des difficultés liées à une indivision, désaccord ou incertitude quant à la valorisation d’un bien…etc.

Comment 

Mon intention (toujours) est de travailler en deux temps :

Un premier rendez-vous en mode « prise de contact » ayant pour but :

  • L’explication détaillée du problème 
  • Ou, le cas échéant, la description du projet
  • Un résumé de l’historique,
  • Un tour d’horizon des documents à rassembler,
  • Et enfin les “questions diverses“, il n’y en a jamais trop à mon avis.

Puis dans un second temps remise (par Bibi) d’un document personnalisé comprenant :

  • Dans le cadre d’un projet : une analyse, un focus sur les éventuels points faibles, une suggestion de planning et une liste de préconisations pour le réaliser dans les meilleures conditions possibles,
  • Dans le cadre d’un problème, un diagnostic de la situation et des propositions de solutions pour le résoudre.

Dans les deux cas, lorsque le recours à des professionnels sera nécessaire (architecte, avocat, constructeur…), je donnerai les noms de ceux qui sont dans le top 10 de mon carnet d’adresses. Et, le cas échéant, je pourrai aussi me charger de la mise en relation.

Combien 

A ce jour, n’ayant pas encore de recul sur les missions qui me seront confiées, je peux simplement dire que mon intention est de pratiquer des honoraires forfaitaires, étudiés et adaptés à chaque cas.

Pourquoi 

Parce que rien n’est plus valorisant, stimulant et euphorisant que de pouvoir être utile aux autres.

Parce que pendant trente ans, je n’ai fait que de l’immobilier et que mon expérience va de la transaction, à l’estimation, en passant par la promotion immobilière, la vente en l’état futur, l’explication de documents juridiques ou techniques… etc.

Parce qu’au fil des années, je suis parvenue à m’entourer des meilleurs professionnels dans toutes les activités annexes à l’immobilier : agents, architectes, avocats, gestionnaires de biens… 

Et parce que mon intention en 2021 est de faire ce que j’aime.

  •  

19 Comments

  • anne dit :

    Je trouve que c’est formidable d’avoir une bonne intention aussi bien réfléchie.
    « Vivre c’est essayer » disait Douglas Kennedy

  • Vero dit :

    J’adhère complètement à l’idée de l’intention.
    Dans nos univers formatés, cela demande du courage de suivre ce que l’on aime, alors bon courage pour cette nouvelle intention de 2021 !

    (Merci pour le partage du lien de meditation !)

  • Nico06 dit :

    Tout est dit et surtout “bien dit”. Il est clair que prendre des bonnes résolutions pour prendre des résolutions ça ne sert à rien. Il est très important qu’elles fassent sens sinon… Merci pour cette réflexion, Nathalie, et bonne chance dans vos projets.

    • nathalie.miraglia@gmail.com dit :

      « Développer sa confiance »… tout un (beau) programme ! Merci pour ce commentaire encourageant et je vais vite aller voir ton blog 😉

  • EB dit :

    Nathalie, merci pour cet article qui nous seulement donne la pêche … mais surtout l’envie de vivre sa vie pleinement et comme nous le souhaitons. Il n’y a pas de bonnes intentions … il n’y a que de bonnes actions selon moi et à nous de les réaliser afin d’être heureux et rendre les autres heureux … pour le reste considérons que c’est de l’intendance à laquelle nous ne pouvons échapper 😉

  • Julia dit :

    Merci pour l’authenticité de cet article.
    Ça fait vraiment du bien !! Cela sort des clous et j’adore
    Je suis bien d’accord et avec toute honnêteté, mieux vaut parfois se laisser porter par la vie que définir des intentions qui émanent de pressions extérieures.

  • Intéressant article ! On note de la sincérité et de la conviction. Avec l’intention, ce sont des outils indispensables pour avancer dans le sens que l’on a choisit. Bonne continuation pour la suite

    • nathalie.miraglia@gmail.com dit :

      Exactement ! La seule façon d’avancer dans la bonne direction c’est d’être sincère avec soi même d’abord et avec les autres ensuite. Merci 😊

  • Mylène Legrand dit :

    Bonjour Nathalie,
    Merci pour cet article plein de peps et d’authenticité. J’ai adoré.
    Je découvre ton blog aujourd’hui et je n’ai pas été déçue !
    Effectivement les bonnes résolutions… si on ne le fait pas et que c’est systématiquement la même chose chaque année, à quoi bon ?
    Je te rejoins sur l’intention.
    C’est plus honnête et moins destructeur pour l’estime de soi.
    Merci pour ton travail, je te souhaite de réussir tes projets.
    Au plaisir d’une prochaine lecture

    • nathalie.miraglia@gmail.com dit :

      Et merci à toi pour ce commentaire plein de peps dès le matin ! C’est plein de vitamines tout ça ! 😊💪

  • Marion dit :

    Dans l’intention on voit le chemin alors que la résolution évoque une fin (ce sera résolu, ou pas, on n’aura pas à y revenir, ou pas!). Alors le voyage me semble bien plus intéressant que la fin, en chemin on continue à évoluer, s’adapter et ça me plaît!
    Bravo

  • anne06 dit :

    Fière de ma cops et de son évolution.. De blog et pas que! C’est sûr si j’ai un projet immobilier, je passe par toi. Et ça tombe bien j’en ai un. Sauf qu’il ressemble un peu à un challenge… et pas de yoga! Bises et tous mes voeux de réussite!

    • nathalie.miraglia@gmail.com dit :

      Merci toi, ma muse dans bien des domaines… Euh, c’est le projet que je connais déjà ou un nouveau ? Sinon c’était un challenge de méditation et pas de yoga… mais bon 😘😘😘

Laisser un commentaire

VOUS NE DIREZ PLUS JAMAIS QUE VOUS NE CONNAISSEZ RIEN À L'IMMOBILIER